En-quête

 

En-quête

jeune public à partir de 6 ans

théâtre de conte, marionnettes et objets

un spectacle d’Elena Bosco et Flore Hofmann

avec Elena Bosco

 

Durée 60 minutes

Promo du spectacle

Un jour, nous nous sommes retrouvée à vivre dans une ancienne ferme en Provence. Ça nous en a bouché un coin, tant le scénario était imprévu et tant notre présence ici semblait incongrue aux yeux des autres. Alors, nous avons commencé à lire des contes de cette terre, la Provence, l’Occitanie. Nous avons découvert des mythes qui racontent l’humain dans son rapport à la vie, à la mort, au pouvoir, à la richesse, au divin, à l’amour. Nous les avons aimé et nous avons eu envie de les partager, tout en racontant ce petit coin de la planète où nous avons posé nos valises. Les deux, contes et village, sont uniques et universels à la fois. Les deux, contes et conteuse, ont affaire à la quête. Il y a une princesse qui cherche à sourire, un jeune homme qui cherche à avoir peur, et une conteuse qui cherche à être nécessaire, « Comme un paysan ou un boulanger. Ni plus, ni moins », dit Jean-Claude Carrière dans sa Préface au Cercle des menteurs.

 

Elena Bosco

 

Un spectacle sur la quête

En-quête est un spectacle sur la quête, inspiré de deux contes occitans. Il y a une jeune fille qui n’a jamais rit et un jeune homme qui n’a jamais connu la peur. Le rire est le propre de l’homme (et de la femme), c’est connu. La peur aussi est partie constitutive de notre être humain.

Ainsi, nos deux héros cherchent à rire et à avoir peur, cherchent la partie d’humanité qui leur manque. Et leurs quêtes cachent et révèlent aussi la quête de la conteuse : être légitime, habiter un lieu, trouver sa demeure dans les contes qu’elle livre.

L’humain est un en-quêteur né. C’est en cherchant que nous grandissons. Parfois, nous cherchons quelque chose que nous avons perdu. Parfois, nous ne savons pas précisément ce que nous cherchons. Il y en a qui cherchent toujours la même chose. Il y en a qui ne savent pas trop quoi chercher. Parfois, nous ne savons pas où chercher. Parfois, chercher est plus important que trouver, si les deux choses ne se confondent pas jusqu’à ne faire plus qu’un.

Techniques de jeu

En-quête est un spectacle de conte, de théâtre d’objets et de marionnettes manipulées à vue (marionnettes portées de différentes tailles et gaines). La marionnette est associée aux deux contes traditionnels, tandis que l’objet est le support de narration de l’espace du village dès ses origines jusqu’à aujourd’hui.
La scénographie naît sous les yeux des spectateurs et est évolutive. C’est un espace à manipuler, construire et déconstruire, dans lequel la conteuse-marionnettiste crée son monde conté. La parole construit aussi, la parole de la conteuse et la parole des spectateurs, qui à plusieurs reprises sont invité à apporter leur graine à la narration, à jouer un personnage, à créer une ambiance sonore.

Dans la jubilation du rapport direct avec le public, la comédienne alterne librement le conte, la manipulation de marionnettes et d’objets et l’incarnation de personnages.  Elle chante aussi. Et elle mélange les langues, le provençal se fait entendre, avec de l’italien, de l’anglais, du tunisien, de l’allemand… Les langues autres que le français ont donc une portée sonore et magique et évoquent ce principe d’altérité et d’étrangeté que nous portons en nous. Comme les contes. Ils viennent toujours d’un territoire et d’un peuple et ont ceci de merveilleux : ils sont universels, ils peuvent voyager, relier l’ici et l’ailleurs, permettre la rencontre avec l’autre, et avec soi-même.

 

Le projet Contes d’ici d’hier et d’aujourd’hui.

En-quête est né au sein du projet Contes d’ici d’hier et d’aujourd’hui.

Dans ce projet de médiation culturelle multidisciplinaire et de création partagée, il est question de réinvestir et de réinventer certains contes traditionnels de Provence et d’Occitanie d’un côté, et de l’autre de donner la parole à la population de Ramatuelle, village provençal où la compagnie est implantée, afin de se raconter en tant que lieu, territoire et communauté.

Ce projet a comporté :

  • la création du spectacle En-quête et le suivi de cette création lors de répétitions ouvertes aux Ecoles, aux Centres aérés et aux habitants,
  • une installation participative son et ombres, pour raconter le village avec des images, des paroles et des bruits
  • des déambulations marionnettiques et des permanences contes au marché
  • des ateliers enfants autour de la fabrication de marionnettes de table et des techniques du conte, autour de contes provençaux et occitans.

 

Soutiens : la Mairie de Ramatuelle, l’Office de tourisme et de la culture de Ramatuelle, l’Usinotopie, l’Espace Comedia, Le pont volant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités